CFAH HISTORIQUE ET DÉTAILS TECHNIQUES - Teleferico del puerto
93 430 47 16 tebarsa@hotmail.com

HISTORIQUE ET DÉTAILS TECHNIQUES

Histoire

Le téléphérique reliant le port à Miramar, sur le versant de Montjuïc, a été conçu en 1926 par Carles Buïgas, en collaboration avec Ramón Calzada et Josep M. Roda, à l’occasion de l’exposition universelle de 1929.
 Le capital privé n’ayant été obtenu qu’en 1928, il était trop tard pour terminer les travaux à temps pour l’exposition. Buïgas vendit donc ses parts du projet à Josep M. Roda, qui acheva son œuvre en 1931, après deux ans de travaux.
Pendant la guerre civile, le téléphérique fut fermé, les câbles retirés et les tours se convertirent alors en un lieu stratégique de défense du port de Barcelone.
 En 1958, la société Teleféricos de Barcelona S.A. reprit les installations, et le 20 mai 1963, elle mit en service le nouveau téléphérique qui va fonctionner sans interruption jusqu’en 1995.
Après deux ans de restauration des tours Sant Sebastià et Jaume I, le téléphérique du port reprend du service sous un aspect similaire à celui qu’il avait en 1931, transportant tout au long de l’année des voyageurs entre Barceloneta et Montjuïc.
Le trajet parcourt un total de 1292 mètres, pour une durée d’environ dix minutes, et dispose de lignes de transport simultanées soutenues par des tours métalliques avec des tirants en croix de Saint-André, une base quadrangulaire et des fondations sur des dés en béton au niveau des sommets.
La tour Sant Sebastià, située à Barceloneta, culmine à 78,4 m. Elle dispose de trois croix de tirants et ne présente aucune séparation horizontale. La partie supérieure offre un important volume prismatique à base rectangulaire et des extensions polygonales sur les pans les plus longs, abritant un restaurant et la station des cabines.
La tour Jaume I, d’une hauteur de 107 mètres et située sur le quai de Barcelone, est plus fine que la précédente et présente, après le premier tirant, une plate-forme octogonale en surplomb, abritant le restaurant et le mirador également reproduit au niveau du plus petit sommet, fermé en forme de galerie mirador.
Les deux tours sont inscrites au catalogue du patrimoine historique et artistique de Barcelone.
La station d’entraînement est située à Miramar et repose directement sur le terrain de la colline de Montjuïc, à 56 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Données techniques

 

 

Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour plus de détails

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar